EDITEUR

La société Postalie, entreprise individuelle, dont le siège social est situé au WeWork, Coeur Marais 64-66 rue des Archives, Paris, Franece, immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 884 229 055 000 14, est spécialisée dans l’envoi de cartes postales en ligne.

Siren : 884 229 055 000 14

L’adresse de courrier électronique est : [email protected]

Ci-après dénommé « l’éditeur ».

PROPRIETE INTELLECTUELLE

Le site internet pris dans sa globalité, ainsi que chacun des éléments qui le compose pris indépendamment, notamment les programmes et développements spécifiques et les contenus incluant des données, textes, images fixes ou animées, logotypes, sons, graphiques, fichiers, sont la propriété exclusive de l’éditeur ou de ses partenaires qui lui ont concédé une licence.

Toute représentation totale ou partielle par quelque personne que ce soit, sans l’autorisation expresse de l’éditeur, est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles du Code de la propriété intellectuelle.

Les bases de données figurant sur le site sont protégées par le Code de propriété intellectuelle et toute extraction ou réutilisation qualitativement ou quantitativement substantielle du contenu des bases de données est sanctionnée.

Les marques et les logotypes figurant sur la plateforme sont protégés par le Code de propriété intellectuelle.

Toute reproduction, imitation ou usage, total ou partiel, de ces signes distinctifs sans l’autorisation expresse et en violation des interdictions prévues au Code de propriété intellectuelle engage la responsabilité de leur auteur.

Les autres signes distinctifs, notamment les dénominations sociales, noms commerciaux, enseignes, noms de domaine reproduits sur la plateforme sont la propriété de l’éditeur ou de tiers et toute reproduction sans autorisation expresse est susceptible d’engager la responsabilité de son auteur.

LIENS

Les utilisateurs et visiteurs ne peuvent pas mettre en place un lien en direction de l’application sans l’autorisation expresse et préalable de l’éditeur.

En aucun cas, cette autorisation ne pourra être qualifiée de convention implicite d’affiliation.